logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

Zao Wou-Ki (1920-2013) : « L’espace est silence »

Musée d’Art moderne de la ville de Paris

jusqu’au 6 janvier 2019

Plus d’information sur

Le Musée d’Art moderne de la ville de Paris présente la première grande exposition consacrée depuis quinze ans à l’artiste Zao Wou-Ki (1920-2013) : « L’espace est silence », jusqu’au 6 janvier 2019. Zao Wou-ki aimait peindre ce qui ne se voit pas : le souffle de la vie, le vent, le mouvement, la vie des formes, l’éclosion des couleurs, leur fusion, … Si son œuvre est aujourd’hui célèbre, les occasions d’en percevoir la complexité sont encore trop rares



Littérature


Jules
Samedi, 02 Mai 2015 20:42

« Jules », le nouveau roman de Didier van Cauwelaert, écrit aux éditions Albin Michel, paraît le jeudi 7

mai. Vous allez l’adorer ! C’est d’abord la couverture qui vous séduira, si vous aimez les chiens, si

vous aimez les chaussures incroyables et éventuellement, si, comme nous, vous aimez l’auteur.

Ensuite, vous allez commencer le livre et vous allez être immédiatement séduits par le style

tellement joyeux, frais et gourmand de l’auteur. « Jules », c’est « Une femme qui se cherche. Un

homme qui se perd. Un chien qui les trouve… Un livre qui rend heureux ».

 

Lire la suite...
 
l’éléphant, la revue de culture générale
Samedi, 04 Avril 2015 17:41

« l’éléphant » est la seule revue de culture générale qui aborde tous les domaines : art, histoire, littérature, philosophie, politique, sciences et société en étant conçue autour de la mémorisation de connaissances, avec le Laboratoire d’études des mécanismes cognitifs (EMC), Lyon II. Elle s’appelle « l’éléphant » tout simplement parce qu’elle permet d’avoir une mémoire d’éléphant… C’est possible grâce à cinq outils. Cette revue propose enfin de hiérarchiser, de conceptualiser, de répéter, d’émouvoir et de s’auto-évaluer (avec des jeux et des tests). « Savoir c’est se souvenir !» un adage d’Aristote que vous avez déjà mémorisé bien sûr… Grâce au dixième numéro de la revue, vous saurez tout sur Waterloo, les migrations, Nietzsche, le « Grand Siècle », les Juifs de France, l’exposition Velázquez au Grand Palais, … mais j’en oublie…

Lire la suite...
 
Courants Contraires : destins et histoires d’amour à travers le temps
Samedi, 04 Avril 2015 08:43

À dix-huit ans, Charlotte vient de découvrir son homosexualité dans les bras de Mary. Troublée par cette révélation, elle décide de se confier à sa grand-mère avec laquelle elle partage une tendre complicité. Mais ce qu'elle ignore, c'est que ses confidences vont provoquer chez la vieille dame la résurgence d'un merveilleux et douloureux secret.

" Moi aussi, j'ai vécu une grande, merveilleuse et triste histoire d'amour avec une fille... c'était il y a bien longtemps, j'avais à peu près ton âge et elle s'appelait Léna".

Contrairement à ses copines qui s’extasiaient devant les beaux garçons ou qui s’amourachaient d’un mec tous les mois, elle était plutôt sage. Aux acteurs dont les photos tapissaient les chambres de ses amies, elle s’aperçoit qu’elle a toujours préféré la beauté et la grâce des actrices. Elle n’a pas eu beaucoup de petits copains, le dernier c’était au lycée en seconde et si elle est sortie avec ce garçon, c’était plus pour faire comme les autres. Elle n’est jamais vraiment tombée amoureuse et la seule fois qu’elle a eu un coup de cœur, c ‘était en classe de quatrième, pour une jeune prof de français.

Née à Alger en 1950, Jacqueline Duvary vit dans le sud de la France où elle exerce son métier d’infirmière libérale. Avec "Courants contraires", elle signe, aux éditions AlterPublishing son premier roman publié à ce jour.

 
Nous sommes tous des exceptions
Vendredi, 20 Mars 2015 13:59

Auteur et scénariste, Ahmed Dramé a également coécrit le scénario du film « Les héritiers », inspiré de son histoire. C’est cette

histoire qu’Ahmed raconte dans le livre « Nous sommes tous des exceptions » coécrit avec Sophie Blandinières, publié en

octobre 2014 aux éditions Fayard. Ahmed est un jeune Noir qui a grandi dans une cité du Val-de-Marne, englué dans des clichés

et dans une classe de seconde dans laquelle les élèves sont démotivés et en difficulté. Pourtant, grâce à leur professeur

d’histoire-géo, Madame Anglès, ils vont participer à un concours qu’ils gagnent… Un vrai conte de fée pourtant bien réel qui

donne un livre optimiste qu’on dévore !

Lire la suite...
 
Les tremblements essentiels de Viktor Lazlo
Mardi, 10 Mars 2015 11:44

Chanteuse, comédienne, Viktor Lazlo est aussi écrivaine. « La Femme qui pleure » son premier roman publié en 2010 a obtenu le Prix Charles Brisset. En 2012, Viktor Lazlo a publié « My name is Billie Holiday » aux éditions Albin Michel et depuis le 5 février 2015, c’est le roman « Les tremblements essentiels » qu’Albin Michel propose de lire. Trois narrateurs qui furent tous amoureux d’Alma Sol, star de la chanson française portée disparue, retracent leur rencontre, leur histoire et leurs amours singulières avec cette séductrice insaisissable…

Lire la suite...
 


Page 5 sur 15