logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

Chefs-d’œuvre des Aduma, Fang, Galwa, Kota, Kwele, Mbede, Punu, Tsogo, Vuvi, …

Quai Branly - Jacques Chirac Galerie Jardin

Exposition du 3 octobre 2017 au 21 janvier 2018

Plus d’information sur www.quaibranly.fr

L’Afrique équatoriale recèle des chefs-d’œuvre exceptionnels tels que de somptueux masques d’artistes Kota, Punu, Aduma et de remarquables statuettes de gardiens de reliquaires de Fang et de Mbede. Et bien plus encore… Le musée du quai Branly - Jacques Chirac rend un hommage fabuleux aux arts de l’Afrique équatoriale atlantique avec l’exposition appelée « Forêts Natales », un titre clin d’œil au poème « Les fenêtres » d’Apollinaire. Ne cherchez pas la métaphore si ce n’est que la grande majorité des 325 œuvres exposées ont été taillées directement dans le bois, issu de la Grande Forêt.

> lire la suite



Arts
Les mondes tsiganes
Mardi, 13 Mars 2018 17:00

 

« MONDES TSIGANES, Ma fabrique des images », est une magnifique exposition qui explore le rapport de la photographie aux mondes romanès, à ceux qui parlent le romani : les Kalé-Gitans (Caló d’Espagne), les Manouches (Sinti), les Roms et les Anglo-Romani. Autant de communautés trop souvent mal perçues, identifiées comme menaçantes ou suspectes pour lesquelles une grande exposition photographique est enfin réalisée. Les Tsiganes sont souvent nomades par choix mais surtout parce qu’ils sont confrontés au racisme et à l’exclusion partout où ils vont, fuyant toujours les villes et les villages. Leur histoire remonte au Moyen-âge. Quelques photographes ont eu la chance ou l’opportunité de pouvoir mettre en lumière, grâce à la fabrique des images, des instants singuliers de leur vie quotidienne. À la fois didactique, historique et contemporaine, cette exposition se tient au Musée de l’histoire de l’Immigration, dans le splendide Palais de la Porte Dorée, jusqu’au 26 août 2018. Bien au-delà des clichés, cette expo passionnante et émouvante est là pour faire tomber les préjugés… On en sort bouleversés...

Lire la suite...
 
FOUJITA, Peindre dans les années folles
Mercredi, 07 Mars 2018 18:51


« Le dessin est l’ossature de la peinture. Il faut travailler autant que possible. Un grand maître comme Picasso dessine tout le temps. Même un peintre accompli comme André Derain utilise trois modèles tous les jours. Ils ne montrent pas leurs dessins et les entassent dans leur atelier. Lorsque je vois tout ce travail, je me dis que moi non plus je n’ai pas le temps de m’amuser. J’emploie deux ou trois modèles tous les jours. Dessiner est une nourriture indispensable. » ainsi parlait Tsuguharu Foujita, né au japon en 1886, baptisé Léonard en la cathédrale de Reims en 1959 (en hommage à Léonard de Vinci). Mondialement connu, Foujita était le peintre le plus oriental de l’école de Paris. Cinquante ans après son décès en 1968 à Zurich (à l’âge de 82 ans), le musée Maillol lui rend un très bel hommage en exposant son œuvre lumineuse dont le style est unique, la technique parfaite et le destin biculturel. Une centaine de ses créations sont à admirer avec jubilation jusqu’au 15 juillet 2018.

Lire la suite...
 
Les lignes de vie de Sheila Hicks
Mercredi, 07 FĂ©vrier 2018 19:22

 

Les lignes de vie de Sheila Hicks sont celles du présent, d’un avenir immédiat. Pour bien vivre, Sheila Hicks ne se retourne pas vers son passé, même s’il est d’une très grande richesse, du haut de ses quatre-vingt deux années. Sheila Hicks vit, rit, œuvre, tisse, coud, tend, détend, surprend, … L’artiste crée tout le temps, des œuvres textiles aux couleurs du temps, entre autres. Jusqu'au 30 avril 2018, une époustouflante exposition rétrospective de cette merveilleuse artiste se tient au Centre Pompidou de Paris. Les créations de Sheila Hicks sont joyeuses, alliant expérimentation et rêverie. L’ensemble présenté est d’une beauté rare et tellement poétique… Magique !

Lire la suite...
 


Page 1 sur 64