logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

INFINIS D’ASIE

Jean-Baptiste HUYNH

Exposition jusqu’au 20 mai 2019 - Musée National des Arts asiatiques – Guimet

6 place d’Iéna – 75016 Paris

Plus d’information sur www.guimet.fr

Le musée Guimet présente une splendide rétrospective de photographies de l’artiste franco-vietnamien Jean-Baptiste Huynh du 20 février au 20 mai 2019. Cette exposition nous enchante car elle est un voyage imaginaire et introspectif du photographe réalisé pendant deux ans au sein des collections et des réserves du musée. Les visages, les regards, l’image de soi, la lumière, les végétaux, les objets usuels et sacrés, les animaux, l’intemporalité et la relation à l’infini sont autant de sujets explorés par cet artiste.



Le Gabon, pays visionnaire
Samedi, 20 Août 2011 15:08
Une démarche visionnaire de préservation et de valorisation d’une extraordinaire biodiversité
La Forêt gabonaise : 2 ème forêt tropicale au monde.

altLe Gabon joue un rôle moteur dans la sauvegarde de la forêt du Bassin du Congo, 2 ème poumon vert de la planète avec 2 millions de km2 de forêt tropicale, qui capte chaque année plus de 70 millions de tonnes de CO2.
La forêt recouvre 85% du territoire avec une mosaïque de 6 écosystèmes : les mangroves, les forêts, les savanes, les milieux humides, les montagnes et les plateaux, ainsi que les plages et les dunes. Certaines zones restent à ce jour encore totalement vierges.

On y recense 10 000 espèces de plantes dont 15% sont endémiques, plus de 10 400 essences forestières avec certains sujets âgés de 1 000 ans. Et tout n’a pas encore été exploré ! La faune, elle aussi, est très riche : 680 espèces d’oiseaux, 1 300 espèces de papillons, 98 espèces d’amphibiens, entre 95 et 160 espèces de reptiles, près de 200 espèces de mammifères. Les Monts de Cristal sont l’une des régions les plus riches en biodiversité de toute l’Afrique tropicale.
Le pays dispose également d’un patrimoine archéologique remarquable. C’est sur les Plateaux Batéké qu’a été trouvé le plus vieux fossile multicellulaire du monde (2,1 milliards d’années). Les premiers hommes sont apparus il y a 400 000 ans et c’est au parc de la Lopé qu’on a trouvé les outils les plus anciens de l’humanité.

Préservation de l’Environnement : un engagement politique affiché

altLe Président de la République, feu son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba lance en l’an 2000, un vaste travail de recensement des écosystèmes gabonais. Les professionnels du Ministère des Eaux et Forêts, les scientifiques gabonais du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique et des ONGs telles que WCS et WWF se mobilisent alors pour étudier et rassembler leurs connaissances.
La même année, à l’instar des grands explorateurs du 19ème siècle comme Stanley, Livingstone et Du Chaillu, Mike Fay, un Américain de l’ONG WCS, réalise avec le soutien de National Geographic un raid très difficile de 440 jours, soit 14 mois dans la forêt équatoriale : le Megatransect. Il parcourt des centaines de kilomètres à pied sans jamais sortir de la forêt, depuis le nord du Congo jusqu’à la plage atlantique du Gabon, traversant des zones parmi les plus primitives et sauvages de la planète. D’incroyables merveilles naturelles et biologiques sont découvertes : les baïs où les éléphants se mélangent avec des gorilles, des sitatungas, des potamochères et des buffles ; les gorilles naïfs qui n’ont jamais rencontré l’homme et qui ne montrent aucune peur ; des arbres de 70 m de hauteur et vieux de 1 000 ans ; et des hommes qui vivent toujours en harmonie avec la nature, respectant des traditions millénaires.

A partir des résultats de ce recensement, et motivé par la formidable aventure de Mike Fay et les images époustouflantes du photographe de National Geographic Nick Nichols, le Président Omar Bongo Ondimba décide de changer le cours de la gestion des ressources naturelles au Gabon. Véritable Teddy Roosevelt d’Afrique, il annonce, au Sommet Mondial sur le Développement Durable à Johannesburg en 2002, la création d’un réseau de 13 parcs nationaux, classant ainsi d’un seul tenant 11% du territoire en zone protégée. Débute alors un ambitieux programme de conservation et de valorisation de l’environnement, mais également de participation active du pays à la lutte contre les changements climatiques. A partir de 2007, l’ANPN est en charge de la gestion de ce patrimoine vivant exceptionnel : la plus grande population au monde de tortues luths, 30 000 éléphants, 15 000 gorilles de la forêt tropicale…

Plus d'infos : www.gabon-nature.com top