logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

PIERRE PRÉCIEUSES

Exposition du 16 septembre 2020 au 14 juin 2021

Grande Galerie de l'Évolution, Paris V

Plus d’information sur www.jardindesplantesdeparis.fr

Objets de nature et de culture, de science et d’art, de pouvoir et de séduction, les pierres précieuses fascinent autant qu’elles questionnent. Depuis sa formation, il y a 4,6 milliards d’années, la Terre produit une diversité inouïe de minéraux rares, convoités depuis des millénaires. Au Muséum National d’histoire naturelle, ils sont devenus des objets de science dès le XVIIIe siècle. Depuis, partout dans le monde, minéraux et gemmes se révèlent une source d’inspiration pour les scientifiques, les joailliers et pour les artistes de tous les univers... Les trésors de la collection du Muséum – rarement exposés ou récemment redécouverts – établissent un dialogue inédit et superbe avec les bijoux de la Maison de haute joaillerie Van Cleef & Arpels, au sein de la Grande Galerie de l’Evolution à Paris. Courez au pays des merveilles !

 





PIERRES PRÉCIEUSES
Mercredi, 16 Septembre 2020 09:18

Objets de nature et de culture, de science et d’art, de pouvoir et de séduction, les pierres précieuses fascinent autant qu’elles questionnent. Depuis sa formation, il y a 4,6 milliards d’années, la Terre produit une diversité inouïe de minéraux rares, convoités depuis des millénaires. Au Muséum National d’histoire naturelle, ils sont devenus des objets de science dès le XVIIIe siècle. Depuis, partout dans le monde, minéraux et gemmes se révèlent une source d’inspiration pour les scientifiques, les joailliers et pour les artistes de tous les univers... Les trésors de la collection du Muséum – rarement exposés ou récemment redécouverts – établissent un dialogue inédit et superbe avec la Maison de haute joaillerie Van Cleef & Arpels, au sein de la Grande Galerie de l’Evolution à Paris. Merveilleux !

 

 

 

Vous n’imaginez peut-être pas à quel point on peut être subrepticement fascinés par des pierres… Il suffit de poser son regard sur le rubis sur marbre provenant de la région de Mogok en Birmanie (Mandalay, Myanmar), âgé d’environ 30 millions d’années (période oligocène), 6,4 cm de Hauteur, pour être convaincus que la Nature est la plus grande artiste du Monde et que, OUI, nous allons adorer cette exposition de « Pierres Précieuses », unique en son genre et éblouissante tant par son esthétique que par la qualité des informations.

Si le diamant est la pierre précieuse souvent considérée comme la plus fascinante, (et le meilleur ami des femmes), le rubis recèle, quant à lui, des secrets enfouis au plus profond de sa matière, que seuls quelques cristaux peuvent nous révéler. Les facettes du rubis taillé accentuent son éclat pourpre, intensément velouté et soulignent la vie de la matière. Du minéral à la gemme, jusqu’à la création joaillière, ce trio en rouge et blanc met en lumière la manière dont les savoirs scientifiques et artistiques se nourrissent mutuellement.

Les pierres précieuses sont des livres ouverts sur le passé et leur histoire est très bien expliquée tout au long du parcours et dans le magnifique catalogue de l’exposition.

Comme le minéral, les pierres nous racontent l’histoire de la Terre, la saga de ses convulsions passées qui ont distillé, à chaque stade de son évolution, les cristaux qui sont autant de témoins de ces activités telluriques. Comme gemmes, elles nous parlent aussi des civilisations qui jadis les convoitèrent, de contrées lointaines que des voyageurs intrépides ont foulées et même de nos aïeux qui les percevaient à leur manière. Ces trésors s’appellent cristal de roche, diamant, or, coquillage, marbre, ambre, ... Chacun possède des spécificités naturelles : âge de cristallisation et de mise en place dans un gisement ou par un organisme vivant, forme de cristaux, composition chimique, éventail des couleurs et tant d’autres. On les reconnaît à travers les savoir-faire élaborés par l’humanité pour les magnifier, depuis pratiquement la nuit des temps.


Le parcours de cette exposition - merveilleuse et passionnante - permet de comprendre comment l’interaction entre la lumière et la matière s’est organisée depuis 4,6 milliards d’années, quand notre planète se constituait à partir de matière primordiale que des cataclysmes nourriciers aggloméraient au fil du temps.

L’exposition PIERRES PRÉCIEUSES est présentée suivant un parcours à la fois chronologique et thématique, mis en scène en trois sections : « Une histoire de la Terre et des savoir-faire », « Des minéraux et des bijoux » et enfin, « Paris, lieu des savoirs ». La scénographie a été réalisée par l’agence Jouin Manku. Elle invite les visiteurs à suivre un parcours séquencé en trois étapes dont les multiples circulations suivent et illustrent les phases de formation des minéraux et leur transformation par la main de l’Homme.

Plus de 500 minéraux, gemmes et objets d’art issus de la collection du Muséum sont présentés, et plus de 200 créations joaillières, puisées dans la collection patrimoniale de la Maison Van Cleef & Arpels brillent de tous leurs éclats, avec des pièces d’exception présentées pour la première fois en France.

Aux origines de ces trésors, ce sont les météorites, ces roches exceptionnelles par leur composition chimique, leur minéralogie et leur âge. Elles ont plus de 4,6 milliards d’années et sont les témoins uniques des étapes de la formation planétaire. Les chondrites, qui représentent environ 80% des météorites, sont les premières roches du système solaire à s’être agglomérées. Par convention, on nomme les météorites du nom du village ou du lieu-dit le plus près de l’endroit où on les a trouvées.

Là, une météorite Portates Valley tombée le 13 juin 1998 aux États-Unis, plus loin, un Jaspe « Mara-Mamba » du Mont Brockman en Australie, puis apparait la Tourmaline verte et rose d’Anjanabonoina de Madagascar, à la géométrie parfaite, presque hypnotique…

Utilitaire ou ornementale ?

Un peu plus loin encore, le visiteur se retrouve face à une « Feuille de laurier » en cristal de roche, trouvée à Liveyre en France, taillée environ 20 000 ans av. J.-C., 4 cm de Hauteur. On est ébahis par la beauté, la finesse et la poésie de cette petite pierre taillée au temps de la préhistoire.

De nombreuses pierres illustrent parfaitement la virtuosité et l’intelligence de la main de l’Homme et de l’évolution des savoir-faire, qu’il soit ornemental rituellique ou symbolique. Dans les cultures de l’antiquité, la mosaïque sert un art figuratif qui rapproche l’objet décoratif de l’œuvre d’art à part entière.

Un des fleurons du XVIIe, la Table de Mazarin, table qui fut commandée à la famille Orsini, une pièce unique et imposante de la renaissance italienne, (1615) est exposée ici en primeur. Le plateau est en marbre de Carrare incrusté de lapis-lazuli, de jaspes, de nacre, d’albâtre et d’une multitude de gemmes.

On découvre également des décorations de joaillerie telles que la Plaque de grand-croix de l’Ordre de la Légion d’Honneur de Marcel Dassault (1892-1986) en diamants et en or, créée par les joailliers de Van Cleef & Arpels.

La Maison Van Cleef & Arpels a été fondée en 1906 et son siège est Place Vendôme à Paris. Cette Maison incarne une virtuosité joaillière. Elle a inventé de nombreuses techniques remarquables, des savoir-faire incroyables et uniques qui ont révolutionné l’univers de la joaillerie. La Maison perpétue un style reconnaissable grâce à ses créations devenues emblématiques telles que la montre Cadenas, le sautoir Alhambra et le collier Zip.

On comprend ici, en admirant chaque bijou exposé, l’âme de la joaillerie puisant ses sources dans les trésors offerts par notre magnifique planète.

Des minéraux aux bijoux, c’est tout un parcours initiatique sur l’histoire des pierres précieuses et leur mise en valeur au fil des siècles et des courants artistiques.

L’œuvre phare de Jean Vendome (1930-2017), pionnier de la joaillerie contemporaine, appelée l’Arbre aux tourmalines, construit en 1976 et restauré par Thierry Vendome en 2019, d’une Hauteur de 45 cm, brille au cœur de l’exposition avec ses tourmalines elbaite et liddicoatite, ses béryls, quartz et opale.

Diamant, diamant Fancy, péridot, platine, pierre de Lune, spessartine, cristal de roche, quartz de couleur, tourmalines, topaze, Kunzite, aigue-marine, morganite, émeraudes, or, améthyste, opales, (il y en a sur Mars !!!), calcédoines, onyx, cornaline, jaspe dit aussi œil-de-fer, œil-de-tigre, œil-de-faucon, œil-de-chat, malachite, turquoise, nacre, perles, bois pétrifié, bois fossilisé, corail, lapis-lazuli, grenat, jade, spinelle, saphir, saphir Fancy, rubis et rubis des marbres, … sont autant de pierres précieuses que de véritables œuvres d’art. On a aussi le plaisir et la joie de découvrir des gemmes mystérieuses…

Au delà de la beauté du minéral et de l’œuvre créée par les joailliers-ères qui aiment dessiner la nature et capter l’éclat du vivant, on pense aussi aux nombreuses vertus et propriétés des pierres.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’elles sont toutes en lien direct avec le cœur...

Coup de cœur garanti pour cette exposition aux nombreuses facettes, toutes aussi scintillantes les unes que les autres. On quitte ces lieux emprunts de magie et subjugués par chaque pierre exposée et par le bouquet final qui est : le « Rocher aux merveilles », objet extraordinaire créé spécialement pour cette exposition.

Notre Terre est merveilleuse mais fragile, préservons-la !

Florence Courthial

 


PIERRES PRÉCIEUSES

Du 16 septembre 2020 au 14 juin 2021

Grande Galerie de l’Évolution

Jardin des Plantes

36, rue Geoffroy St-Hilaire, Paris 5e

Ouvert tous les jours, de 10h à 18h

Sauf les mardis, le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai.

Tél. 01 40 79 54 79 / 56 01

Billet avec réservation en ligne exclusivement.

www.jardindesplantesdeparis.fr

#Expo-Pierres-Précieuses

 

top