logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

PICASSO PRIMITIF

Quai Branly - Galerie Jardin

Du 28 mars au 23 juillet 2017

Plus d’information sur www.quaibranly.fr

Conçue par Yves Le Fur– directeur du département du patrimoine et des collections du musée du quai Branly - Jacques Chirac, et spécialiste des arts premiers –, l’exposition propose un éclairage résolument nouveau sur l’œuvre de Picasso, non pas en recherchant les preuves d’inspiration, comme cela a parfois été le cas dans le passé, mais en s’appuyant sur l’environnement créatif de l’artiste, puis en confrontant ses œuvres à celles des créateurs d’art premier.

> lire la suite



SUP DE CONS
Mercredi, 03 Mai 2017 15:07

 

Aujourd’hui, les étudiants qui ont passé les épreuves du concours Accès savent s’ils sont admissibles aux oraux, ou pas. Demain, idem pour le concours Sésame et, ce jeudi 4 mai 2017, c’est aussi la sortie de la BD de Zeil « SUP DE CONS », Le livre noir des écoles de commerce. Cette BD piquante tombe vraiment à pic lorsqu’on sait que la grande majorité des futurs bacheliers sont perdus devant plus de 200 écoles de commerce privées post BAC de toutes natures qui les attirent à coup de spots publicitaires et courriels. Quand l’heure est aux choix, faites le meilleur !

 

 

SUP DE CONS, une BD dont le titre pourrait bien en choquer plus d’un, sort demain en librairie. Elle a été conçue par Zeil, un auteur chevronné en marketing, pour aider les étudiants à y voir plus clair dans leur choix d’écoles de commerce post BAC. On peut dire que Zeil sait de quoi il parle, puisqu’il a enseigné dans l’une d’entre-elles pendant plusieurs années.

Le mot « cons » dans le titre n’est pas là pour insulter ceux qui fréquentent certaines de ces écoles de commerce post BAC mais plutôt certains de leurs dirigeants, en ce sens où ils sont souvent plus doués pour faire l’apologie de leur école plutôt que pour réussir leurs recrutements au niveau des enseignants. À titre d’exemple, on découvre que rares sont les enseignants bilingues pour promulguer des cours en anglais.

Les coûts de ces écoles s’élèvent à presque 10.000 euros par an, auxquels il faut ajouter de nombreux frais tels que l’hébergement, les repas, les transports, et… l’alcool !

Cette BD est donc à lire comme un guide bienveillant et drôle, pour éviter les erreurs et surtout, pour ne pas se tromper dans ses choix !

Suivez le jeune Gaëtan qui a obtenu un diplôme à Sup de Co Mercure… Il est à présent manager de rayon chez Castorama avec « perspectives d’évolutions ». Et n’oubliez pas de penser à réaliser des actions humanitaires !

SUP DE CONS, Le livre noir des Ă©coles de commerce

Une Bande Dessinée de Zeil, aux éditions La Différence

Format : 21,5 x 26,5 – reliée – 48 pages

Citoyen franco-canadien, Zeil (nom de plume) a reçu un doctorat de l’Arizona State University, un MBA de l’Université du Texas à Austin et un Master de Grenoble École de Management. Auteur de plusieurs articles académiques, il a été enseignant-chercheur dans des universités américaines et canadiennes et dans une « Sup de Co » française pendant cinq ans. Avant d’embrasser une carrière académique, Zeil était directeur d’études à ORC International (études de marchés).

www.ladifference.fr

Florence Courthial

top