logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

Zao Wou-Ki (1920-2013) : « L’espace est silence »

MusĂ©e d’Art moderne de la ville de Paris

jusqu’au 6 janvier 2019

Plus d’information sur

Le MusĂ©e d’Art moderne de la ville de Paris prĂ©sente la premiĂšre grande exposition consacrĂ©e depuis quinze ans Ă  l’artiste Zao Wou-Ki (1920-2013) : « L’espace est silence », jusqu’au 6 janvier 2019. Zao Wou-ki aimait peindre ce qui ne se voit pas : le souffle de la vie, le vent, le mouvement, la vie des formes, l’éclosion des couleurs, leur fusion, 
 Si son Ɠuvre est aujourd’hui cĂ©lĂšbre, les occasions d’en percevoir la complexitĂ© sont encore trop rares



SUP DE CONS
Mercredi, 03 Mai 2017 15:07

 

Aujourd’hui, les Ă©tudiants qui ont passĂ© les Ă©preuves du concours AccĂšs savent s’ils sont admissibles aux oraux, ou pas. Demain, idem pour le concours SĂ©same et, ce jeudi 4 mai 2017, c’est aussi la sortie de la BD de Zeil « SUP DE CONS », Le livre noir des Ă©coles de commerce. Cette BD piquante tombe vraiment Ă  pic lorsqu’on sait que la grande majoritĂ© des futurs bacheliers sont perdus devant plus de 200 Ă©coles de commerce privĂ©es post BAC de toutes natures qui les attirent Ă  coup de spots publicitaires et courriels. Quand l’heure est aux choix, faites le meilleur !

 

 

SUP DE CONS, une BD dont le titre pourrait bien en choquer plus d’un, sort demain en librairie. Elle a Ă©tĂ© conçue par Zeil, un auteur chevronnĂ© en marketing, pour aider les Ă©tudiants Ă  y voir plus clair dans leur choix d’écoles de commerce post BAC. On peut dire que Zeil sait de quoi il parle, puisqu’il a enseignĂ© dans l’une d’entre-elles pendant plusieurs annĂ©es.

Le mot « cons » dans le titre n’est pas lĂ  pour insulter ceux qui frĂ©quentent certaines de ces Ă©coles de commerce post BAC mais plutĂŽt certains de leurs dirigeants, en ce sens oĂč ils sont souvent plus douĂ©s pour faire l’apologie de leur Ă©cole plutĂŽt que pour rĂ©ussir leurs recrutements au niveau des enseignants. À titre d’exemple, on dĂ©couvre que rares sont les enseignants bilingues pour promulguer des cours en anglais.

Les coĂ»ts de ces Ă©coles s’élĂšvent Ă  presque 10.000 euros par an, auxquels il faut ajouter de nombreux frais tels que l’hĂ©bergement, les repas, les transports, et
 l’alcool !

Cette BD est donc à lire comme un guide bienveillant et drÎle, pour éviter les erreurs et surtout, pour ne pas se tromper dans ses choix !

Suivez le jeune GaĂ«tan qui a obtenu un diplĂŽme Ă  Sup de Co Mercure
 Il est Ă  prĂ©sent manager de rayon chez Castorama avec « perspectives d’évolutions ». Et n’oubliez pas de penser Ă  rĂ©aliser des actions humanitaires !

SUP DE CONS, Le livre noir des Ă©coles de commerce

Une Bande Dessinée de Zeil, aux éditions La Différence

Format : 21,5 x 26,5 – reliĂ©e – 48 pages

Citoyen franco-canadien, Zeil (nom de plume) a reçu un doctorat de l’Arizona State University, un MBA de l’UniversitĂ© du Texas Ă  Austin et un Master de Grenoble École de Management. Auteur de plusieurs articles acadĂ©miques, il a Ă©tĂ© enseignant-chercheur dans des universitĂ©s amĂ©ricaines et canadiennes et dans une « Sup de Co » française pendant cinq ans. Avant d’embrasser une carriĂšre acadĂ©mique, Zeil Ă©tait directeur d’études Ă  ORC International (Ă©tudes de marchĂ©s).

www.ladifference.fr

Florence Courthial

top