logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

LE MONDE DE STEVE McCURRY

Exposition du 9 décembre 2021 au 31 juillet 2022

Musée Maillol, Paris

Plus d’information sur www.museemaillol.com

Le musée Maillol rend hommage au travail remarquable réalisé par le photographe Steve McCurry, avec une exposition d’envergure présentant plus de 150 photographies en grand format, toutes magnifiques. Cette rétrospective dédiée au photographe américain est composée de ses photos les plus célèbres. Le visiteur découvre également de nouvelles prises de vue dont plusieurs sont inédites. Steve McCurry est reconnu pour son humanisme, sa dignité, sa compassion envers les êtres vivants de tous les mondes : humain, animal, végétal et minéral. L’harmonie, la grâce et la magnificence qui se dégagent de tous ses clichés sont singulières et provoquent, en chacun de nous, un nombre incroyable d’émotions. C’est là, toute la magie McCurry, à Paris, jusqu’au 31 juillet 2022.


 




Baba Segi, ses épouses, leurs secrets
Vendredi, 18 Novembre 2016 12:18

 

Lola Shoneyin, née à Ibadan au Nigéria en 1974, vit à Lagos où elle est professeur d’anglais et de théâtre, rédactrice en chef de l’édition anglaise du Courrier des Afriques et auteur de nouvelles, de poèmes et de livres pour enfants. The Secret Lives of Baba Segi’s Wives, roman traduit de l’anglais en français par Isabelle Roy, est son premier roman, publié en octobre dernier aux éditions Actes Sud. Ce livre a reçu le Pen Oakland 2011 Josephine Miles Literary Award et connaît un succès grandissant qui lui a permis d’être traduit dans une dizaine de langues. Baba Segi, ses épouses, leurs secrets est une saga nigériane passionnante et troublante sur la polygamie et sur la place des femmes, racontée avec finesse, hardiesse et humour. Tumultueux !

 

Bolanle est jeune, belle, cultivée et instruite, mais pour sortir des griffes de sa mère, elle décide de devenir la quatrième épouse de Baba Segi, un patriarche bedonnant, aisé, bien plus âgé qu’elle, lui assurant une vie tranquille. De deux maux, Bolanle opte pour le moindre, enfin, c’est que qu’elle croit…

Ce qui lui arrive à peine entrée dans cette grande famille de douze membres à présent, est bien pire que ce qu’elle aurait pu imaginer… Les trois épouses précédentes vont en effet l’accabler, non seulement de critiques acerbes, de moqueries, de farces et de pièges mais aussi de tentatives de meurtre.

Nonobstant, elle en déjoue quelques-uns et sa présence permet à chaque épouse d’exprimer sa vraie nature et même, de révéler ses secrets.

Pour se faire accepter, Bolanle pense qu’elle va devoir devenir mère à son tour au plus vite. Mais les mois passent, et son ventre ne s’arrondit toujours pas.

Baba Segi décide alors de l’accompagner à l’hôpital pour essayer de comprendre pourquoi sa nouvelle épouse est stérile. Plus tard, il doit lui aussi être examiné. Mais, lorsque le médecin rend compte des résultats, c’est tout un monde bien organisé qui part en éclats et chacun en voit de toutes les couleurs, jusqu’au drame le plus inattendu et extrêmement douloureux.

Ce premier roman de Lola Shoneyin nous ouvre les yeux sur les difficultés de la polygamie et sur la condition des femmes, deux sujets toujours d’actualité au Nigéria, même si le pays se modernise de plus en plus. Les conflits, les batailles, les jalousies et les rivalités qui se livrent au sein des grandes familles sont narrés ici avec une connaissance approfondie de l’auteur de la complexité de la polygamie. Le lecteur est souvent déconcerté, parfois amusé et s’étonne de l’hypocrisie de la société nigériane qui ne reconnaît aucun statut à la femme, en dehors de la maternité. La moitié du pays dépendrait-elle alors de l’autre ? On pensait que l’accès à la culture et à l’éducation des femmes changerait les préjugés ancestraux…

Manifeste original et tranchant, cette histoire nous rappelle combien la condition des femmes est un sujet toujours tabou, complexe et vraiment émouvant. Lola Shoneyin a une grande force narrative et nous espérons que son engagement pour l’égalité des droits se verra couronné de succès tout autant que ce roman, irrésistible et poignant, écrit avec amour et compassion.

Baba Segi, ses épouses, leurs secrets aux éditions ACTES SUD, 310 pages

www.actes-sud.fr

Florence Courthial

top