logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

Zao Wou-Ki (1920-2013) : « L’espace est silence »

MusĂ©e d’Art moderne de la ville de Paris

jusqu’au 6 janvier 2019

Plus d’information sur

Le MusĂ©e d’Art moderne de la ville de Paris prĂ©sente la premiĂšre grande exposition consacrĂ©e depuis quinze ans Ă  l’artiste Zao Wou-Ki (1920-2013) : « L’espace est silence », jusqu’au 6 janvier 2019. Zao Wou-ki aimait peindre ce qui ne se voit pas : le souffle de la vie, le vent, le mouvement, la vie des formes, l’éclosion des couleurs, leur fusion, 
 Si son Ɠuvre est aujourd’hui cĂ©lĂšbre, les occasions d’en percevoir la complexitĂ© sont encore trop rares



Bienvenue au Japon
Mercredi, 23 Mars 2016 18:26

Espace d’exposition alternatif (Project Space), « le CƓur » est un lieu insolite, situĂ© au cƓur du Marais, Ă  Paris. « Le CƓur » dĂ©cloisonne l’espace traditionnel d’exposition en exposant des Ɠuvres qui n’ont pas l’habitude d’ĂȘtre prĂ©sentĂ©es ensemble. En ce moment, et grĂące Ă  CITY GLANCE ≠1 TOKYO, une exposition night & day, salon de thĂ©, ikebana, upcycling de kimonos, lunettes MIKI, portables Sony –Xperia Z5, photos, mini bar design, karaokĂ© et cinĂ©ma nippon, les visiteurs se retrouvent dans une ambiance japonaise et vivent une expĂ©rience sensorielle unique entre tradition et modernitĂ©. Coup de cƓur, Ă©videmment !

Vous rĂȘvez de Japon mais ne pouvez pas y aller ? Le CƓur vous y invite
 Ă  Paris !

Zen, au rez-de-chaussée

« Le cƓur Paris » vous propose de dĂ©couvrir un mini salon de thĂ© conçu par la cĂ©ramiste Natsuko Uschino, une artiste plasticienne nĂ©e en 1983 Ă  Kumamoto au Japon. Pour « le cƓur », elle a mis en place un mini salon de thĂ© prĂ©sentĂ© comme une installation dans laquelle des piĂšces uniques en cĂ©ramique en forme de bols, vases, pots, flirtent avec de magnifiques bouquets de fleurs de saison composĂ©s par la dĂ©coratrice florale Akiko Usami. On peut y dĂ©guster le dĂ©licieux thĂ© vert Genmaicha aux grains de riz grillĂ©s de la cĂ©lĂšbre maison de thĂ© Jugetsudo.

Une sĂ©rie de photographies rĂ©alisĂ©es par Kawashima Kotori, intitulĂ©e « Mirai-chan » illustre le quotidien d’une adorable fillette de deux ans aux joues roses bien charnues. Aucune photo n’est Ă  vendre, ce qui prouve une nouvelle fois l’aspect cardiaque de ce lieu qui n’est pas une galerie mais un « project space » (ouvrir grand la bouche quand vous le prononcez
, un peu comme Totoro lorsqu’il baille
).

Vous pourrez tenter votre chance pour gagner un portable Sony Xperia en prenant votre propre photo avec un message pop Ă  disposition, que vous posterez sur Instagram pour l’occasion, avec en fond, le mont Fuji, on s’y croirait
 Et juste Ă  cĂŽtĂ© de l’espace ‘prise de vue’, vous dĂ©couvrirez une capsule en upcycling de kimonos, rĂ©alisĂ©e par les Ă©tudiants de l’école ESMOD d’Osaka. Toutes les piĂšces sont uniques et sont un mĂ©lange subtil et colorĂ© de kimonos traditionnels avec des basiques streetwear, de la marque Andrea Crews. Si vous craquez, la boutique Ă©ponyme juxtapose Le CƓur.

Pour faire le lien entre le RDC (le haut) et le SS, (le bas), et juste avant de descendre les escaliers en colimaçon, vous pouvez admirer les photographies d’Alexandre Maubert, un lyonnais amoureux du Japon. Il travaille d’ailleurs à Paris et à Tokyo.

 

Animé, au sous-sol

C’est dans un bar hors du commun que vous pourrez dĂ©guster un whisky ou du sakĂ©, assis sur des tabourets Ă  l’assise en cĂ©ramique. Conçu par le dĂ©signer Tsuyoshi Hayashi, ce mini bar est inspirĂ© du quartier de Shinjuku. Les tuiles en cĂ©ramique ont Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ©es dans une manufacture de Takahama. Le rĂ©sultat est superbe, Ă©purĂ©, trĂšs tendance.

Quelques photos de femmes Araki mises en scĂšne par Maroussia Rebecq, directrice artistique du CƓur et fondatrice d’Andrea Crews, dĂ©corent les murs de cet espace.

Pour finir notre expĂ©rience japonisante, on accĂšde Ă  une salle dĂ©diĂ©e au karaoke, animĂ© par YELLOW GHETTO, un collectif asiatique reprĂ©sentĂ© par Kumi, et aux films d’animation d’Atsushi Wada.

Tout ou partie du sous-sol peut ĂȘtre privatisĂ©(e) pour des soirĂ©es Ă©vĂ©nementielles.

L'adorable Charlotte Ardon dirige cet espace, avec beaucoup d’enthousiasme et de convivialitĂ©. Le CƓur s’anime toute l’annĂ©e avec des expositions thĂ©matiques oĂč tous les arts se croisent et se mĂ©langent dans une belle harmonie. Plus qu’un Project Space, Le CƓur est un lieu oĂč on est totalement dĂ©paysĂ©s et dans lequel on se sent bien.

 

CITY GLANCE ≠1 TOKYO

Du 21 mars au 30 avril 2016, Le CƓur PARIS

Du mardi au samedi de 12h Ă  19h30

83 rue de Turenne, 75003 Paris

www.lecoeur-paris.com

 

Florence Courthial

Twitter @flocourthialtop