logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

INFINIS D’ASIE

Jean-Baptiste HUYNH

Exposition jusqu’au 20 mai 2019 - Musée National des Arts asiatiques – Guimet

6 place d’Iéna – 75016 Paris

Plus d’information sur www.guimet.fr

Le musée Guimet présente une splendide rétrospective de photographies de l’artiste franco-vietnamien Jean-Baptiste Huynh du 20 février au 20 mai 2019. Cette exposition nous enchante car elle est un voyage imaginaire et introspectif du photographe réalisé pendant deux ans au sein des collections et des réserves du musée. Les visages, les regards, l’image de soi, la lumière, les végétaux, les objets usuels et sacrés, les animaux, l’intemporalité et la relation à l’infini sont autant de sujets explorés par cet artiste.



L’année prochaine, c’est demain !
Mardi, 23 Juin 2015 22:33

Les épreuves du BAC sont en cours, la plupart des élèves qui le passent ont 18 ans et des projets

plein la tête, et concomitamment le premier long métrage de Valérie Leturcq, « L’année prochaine »,

sort dans les salles de cinéma demain, mercredi 24 juin 2015.  Le film raconte l’histoire de deux amies

d’enfance, Aude et Clotilde, 18 ans qui n’ont jamais quitté leur petit village de province et qui doivent

décider ce qu’elles feront l’année prochaine, après l’obtention du BAC.

 

Clotilde (Constance Rousseau) a perdu sa mère et ne s’est jamais sentie à sa place dans son village alors que Aude (Jenna Thiam), son amie de toujours, a des amis, un petit copain et aucune ambition particulière sauf celle de croquer la vie à pleines dents. Avant même les résultats du BAC, Clotilde prend la décision de les inscrire toutes les deux pour suivre des études à Paris. Pour cela, elle a choisi des dessins de Clotilde à son insu et les a adressés pour obtenir une prépa pour les Beaux-arts ; quant à elle, elle s’est inscrite à La Sorbonne pour préparer une licence de philo.

 

Toutes deux s’adorent tout en étant très différentes. Elles sont jolies avec des styles opposés. Clothilde est très ambitieuse, déterminée, condescendante, blonde et maigre. Aude est à la fois mince et pulpeuse, affriolante et spontanée, un peu dominée par Clotilde. Les deux personnages sont attachants et attachés.

 

BAC en poche, elles s’installent à Paris dans l’appartement hérité par Clotilde et débutent leur nouvelle vie de colocataires et d’étudiantes : gros changements en perspective !

 

« L’année prochaine » est filmé d’une manière très jeune, intuitive et intime. Les images et les musiques sont fortes et correspondent à un vrai changement d’état. Les relations amicales nouées depuis leur plus tendre enfance apportent une lumière très particulière aux différents plans aussi bien filmés en intérieur qu’en extérieur que ce soit à la campagne ou sur les toits de Paris. Les regards sont d’une intensité et d’une profondeur faisant parfois perdre pied. Leur relation se fragilise petit à petit. Paris les fait avancer en maturité très rapidement et opère des transformations en profondeur. La concurrence pour chacune est rude, les études sont plus compliquées et finalement, les différences de caractères mais aussi de désirs s’agrandissent.

 

Cette amitié forte est vécue comme une histoire d’amour, avec ses contrariétés, ses douleurs, ses difficultés. Le chaos s’installe entre elles, jusqu’à la rupture.

 

Mais ne dit-on pas que la lumière jaillit souvent des ténèbres ?

« L’année prochaine » est un film sensible et subtil réunissant toute une palette d’émotions et de sentiments, à fleur de peau. On parle beaucoup de la crise des ados, mais on évoque que trop rarement le passage à l’âge de la majorité, à seulement 18 ans ! Ce film nous montre bien à quel point cette étape peut être compliquée et difficile à vivre.

 

Sortie nationale le 24 juin 2015

 

http://www.helicotronc.com/L-annee-prochaine

top

 

Florence Courthial