logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

INFINIS D’ASIE

Jean-Baptiste HUYNH

Exposition jusqu’au 20 mai 2019 - Musée National des Arts asiatiques – Guimet

6 place d’Iéna – 75016 Paris

Plus d’information sur www.guimet.fr

Le musée Guimet présente une splendide rétrospective de photographies de l’artiste franco-vietnamien Jean-Baptiste Huynh du 20 février au 20 mai 2019. Cette exposition nous enchante car elle est un voyage imaginaire et introspectif du photographe réalisé pendant deux ans au sein des collections et des réserves du musée. Les visages, les regards, l’image de soi, la lumière, les végétaux, les objets usuels et sacrés, les animaux, l’intemporalité et la relation à l’infini sont autant de sujets explorés par cet artiste.



Londres par hasard
Dimanche, 05 Janvier 2014 17:06
alt Londres par hasard est le troisième roman d’Eva Rice. Publié en France au mois d’octobre dernier aux éditions Baker Street et traduit de l’anglais par Martine Leroy-Battistelli, « Londres par hasard » remporte un véritable succès. Il est réputé pour être un excellent livre de détente : tout ce dont on a besoin après les fêtes de fin d’année. Une belle cure de jouvence à s’offrir et à offrir, d’urgence…

L’HISTOIRE

Tara, adolescente un peu rebelle dont l’enfance a été assombrie par la mort tragique de sa mère, vit avec son père vicaire et ses sept frères et soeurs dans un presbytère de Cornouailles. Quand, lors d’un mariage, elle est remarquée par un producteur de disques pour sa belle voix, sa vie tranquille de jeune provinciale va basculer. Bientôt, accompagnée de sa soeur Lucy – ravissante jeune femme qui brise tous les coeurs mais qui ne rêve que de vieilles pierres –, elle partira pour Londres où elle enregistrera un disque et connaîtra le succès artistique, en même temps que ses premiers amours avec un photographe de mode. Les deux filles seront plongées dans le bouillonnement culturel du Londres des « Swinging sixties ». Lucy va même se rapprocher d’un certain chanteur et joueur d’harmonica qui deviendra par la suite l’une des plus grandes icônes de l’histoire du Rock.

Dans ce roman « vintage », où les éléments de fiction et de la réalité se croisent et s’entremêlent, l’auteur dresse un tableau saisissant et nostalgique de cette époque, nous immergeant dans l’ambiance survoltée qui accompagnait les débuts des Beatles et des Stones, quand Londres était la capitale de la musique et de la mode. Une foule de personnages singuliers se dresse autour de Tara et de sa soeur, et les intrigues et imbroglios amoureux et familiaux se multiplient. Tara va triompher de bien de mésaventures dans ce roman initiatique plein d’espièglerie et d’humour, teintée de cette petite musique très personnelle qui donne tout son charme aux romans – so British – d’Eva Rice.

L’AUTEUR
alt
Eva Rice, auteur d’un essai et de trois autres romans, dont un publié en France, est née et évolue dans une famille de musiciens. Fille du parolier Tim Rice, auteur de spectacles planétaires comme Le Roi lion, Evita ou Jesus Christ Superstar, elle est aussi la femme de Pete Hobbs, du groupe anglais The Boy Least Likely To, et a elle-même chanté pendant plusieurs années. Tout récemment, elle a fait un album sous le pseudonyme Amanda Applewood. Rien de plus logique alors que ces deux romans au parfum rétro se passent dans les milieux de la musique. Dans Londres par hasard, on trouve, dix ans plus tard, certains des personnages du précédent livre d’Eva Rice, l’Amour comme par hasard, sorti en France en 2007.

LONDRES PAR HASARD écrit par Eva Rice et traduit de l’anglais par Martine Leroy-Battistelli, aux éditions Baker Street, 495 pages.