logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

INFINIS D’ASIE

Jean-Baptiste HUYNH

Exposition jusqu’au 20 mai 2019 - Musée National des Arts asiatiques – Guimet

6 place d’Iéna – 75016 Paris

Plus d’information sur www.guimet.fr

Le musée Guimet présente une splendide rétrospective de photographies de l’artiste franco-vietnamien Jean-Baptiste Huynh du 20 février au 20 mai 2019. Cette exposition nous enchante car elle est un voyage imaginaire et introspectif du photographe réalisé pendant deux ans au sein des collections et des réserves du musée. Les visages, les regards, l’image de soi, la lumière, les végétaux, les objets usuels et sacrés, les animaux, l’intemporalité et la relation à l’infini sont autant de sujets explorés par cet artiste.



CIRCUITS BIJOUX
Dimanche, 22 Septembre 2013 16:30
altPrès de 500 créateurs de bijoux contemporains créent l’événement à Paris jusqu’en mars 2014, à l’occasion des « Circuits Bijoux ». Organisés par Ateliers d’Art de France en partenariat avec Les Arts Décoratifs et l’association d’Un bijou à l’autre, les Circuits Bijoux rassemblent près de 70 expositions, conférences et rendez-vous destinés à mettre en lumière la diversité de la scène actuelle du bijou. Jamais pareille manifestation ne s’est tenue au sein de la capitale associant créateurs, musées, galeries, écoles, acteurs culturels et institutionnels, historiens et experts. Des expositions étonnantes et superbes où les bijoux sont de véritables œuvres d’art. A voir absolument …et à porter !

Voici, au cœur de Paris, une célébration des bijoux très originale et d’une grande créativité suscitant la réflexion autour de cet objet culturel aux fonctions plurielles, ancré dans nos vies. Il ne s’agit pas de bijoux fantaisie mais de bijoux contemporains issus de l’imagination d’artistes exceptionnels.

Symbole de rêve, le bijou est aussi le reflet intime de soi... que l’on montre. Identitaire, social, chargé parfois d’une portée magique, religieuse, éventuellement utilitaire, souvent sentimental, mémorial, toujours personnel, il est signe et symbole.

C’est tout le rapport au corps qui devient très perceptible.

Le bijou est-il une forme de protection ? Souhaitons-nous dévoiler notre personnalité au travers des bijoux que nous portons ? Est-ce le bijou que nous portons ou l’inverse ? Le bijou est-il frivole ou doit-il durer ? Par le bijou, on se théâtralise…

Pourquoi portons-nous des bijoux ? Quelles sont les matières utilisées par les artistes d’aujourd’hui ?

alt Autant de questions dont les réponses se découvrent, ou pas, tout au long du « circuit ». Ce qui est certain, c’est que le bijou constitue un champ d’inspiration infini. Les concepteurs de bijoux et parures n’ont de cesse d’en interroger le sens en renouvelant les formes, les couleurs et les matières.

L’inspiration contemporaine bouscule les codes du bijou, sollicite différents matériaux, du plus naturel au plus innovant, poursuit une recherche plastique audacieuse qui parfois ne craint pas le spectaculaire. Chaque artiste fait un choix cohérent.

La tendance actuelle est de concevoir un bijou comme un volume limitrophe de la sculpture. Frôler sans être - parce que le rapport au corps imaginé, rêvé, invité est plus fort que tout – rend la ligne de création contemporaine ténue, tendue, implacable. Le secteur du bijou est très innovant et le rythme des créations est souvent lié aux saisons et aux matières.

Les Circuits Bijoux dévoilent cette captivante et multiple expression artistique des créateurs de bijoux contemporains français et étrangers en proposant une déambulation à travers paris :
alt
▶ aux Arts Décoratifs avec l’exposition Dans la ligne de mire, scènes du bijou contemporain en France : jusqu’au 2 mars 2014. Six cents bijoux de cinquante cinq créateurs sont présentés au sein des collections permanentes du musée dans un jeu de correspondances. Tout au long du parcours le visiteur a une sensation d’exceptionnel et de ludique. On est surpris, parfois dérangés par des œuvres extraordinaires avec, pour ne citer que trois exemples, le masque en forme de tête de lapin serti de pierres précieuses, les pendentifs avec des testicules dont un appartient à une femme chef d’entreprise allemande qui a le courage de le porter en réunion lorsqu’il n’y a que des hommes autour de la table ou encore, les toges blanches serties de rubis en différents points comme si du sang perlait de-ci de-là, mais de manière très discrète… époustouflant !

alt ▶ à la galerie Collection avec l’exposition Anti-bijoux : jusqu’au 2 novembre 2013, le bijou devient sculpture au sein de la galerie d’ateliers d’art de France, sous les mains de huit créateurs. Il y a, entre autres œuvres merveilleuses, un collier de grosses perles en terre glaise d’une hauteur de deux mètres, voué à sa disparition prochaine dans un grand seau d’eau…

▶ à l’atelier avec l’exposition Un bijou pour un autre : jusqu’au 25 octobre 2013, l’espace de découverte des métiers d’art propose en partenariat avec l’aFeDap (école de formation aux métiers de la bijouterie contemporaine), une exposition, des démonstrations, des rencontres et ateliers sur le thème du lien et de la transmission.

▶ à Talents, avec l’exposition Un bijou pour moi : jusqu’au 19 octobre 2013, tandis que les univers de six joailliers sont à découvrir dans la boutique Talents étoile, Talents opéra présente les colliers pièces uniques de trente neuf créateurs conçus pour l’occasion, ainsi qu’une monographie de Yannick Mur.

▶ Au fil des galeries, centres culturels, boutiques, showrooms... Différents lieux dédiés ou non au bijou abritent entre septembre 2013 et mars 2014 près de soixante expositions et rétrospectives d’une étonnante diversité. parmi les étapes de ce parcours parisien, Les ateliers de paris, la galerie Elsa vanier, la galerie Lefor Openo, la galerie Wengé, le Centre culturel Wallonie Bruxelles, la fondation de la Maison du Mexique, la fondation Suisse - pavillon Le Corbusier, la bibliothèque Forney...

alt ▶ avec le salon Parures et allures : du 4 au 6 octobre 2013, à l’espace des Blancs manteaux dans le marais. Bijoux contemporains, bijoux précieux, bijoux matières... Les pièces de soixante artisans créateurs aux savoir-faire multiples sont à découvrir.

▶ avec un cycle de conférences et tables-rondes, Le bijou : matière à penser, destiné à poser et poursuivre la réflexion autour du bijou, qui se tiendra dans les différents lieux du parcours.

▶ avec une vente aux enchères inédite, Le bijou mis à prix le 11 février à l'hôtel Drouot qui a pour mission de positionner le bijou contemporain sur le marché de l’art.

Enfin, le magazine Ateliers d’Art consacre au bijou de création son numéro de septembre-octobre 2013.

Explorateurs, incitateurs, fédérateurs, les Circuits Bijoux ont pour ambition de donner à lire la nouvelle écriture de la parure lors d’un long rendez-vous donné aux collectionneurs comme au grand public, et devrait susciter des vocations...

Coup de cœur pour l’exposition « Précieux Passages » dans la superbe bibliothèque Forney, dans laquelle les bijoux ont des formes qui évoquent des émotions avec des mouchoirs chargés de souvenirs, des bijoux trouvés ou récupérés revisités, des pendentifs avec des yeux, d’autres qui rappellent les mythes de la femme sauvages. C’est un peu une part de notre intimité qui se révèle.. Les bijoux exposés dévoilent nos fragilités comme nos forces. On sent que le bijou actuel n’a aucune contrainte. Sublime !

Circuits bijoux, le parcours du bijou contemporain, jusqu’au mois de mars 2014
top Informations sur www.circuitsbijoux.com

Par Florence Courthial