logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

INFINIS D’ASIE

Jean-Baptiste HUYNH

Exposition jusqu’au 20 mai 2019 - Musée National des Arts asiatiques – Guimet

6 place d’Iéna – 75016 Paris

Plus d’information sur www.guimet.fr

Le musée Guimet présente une splendide rétrospective de photographies de l’artiste franco-vietnamien Jean-Baptiste Huynh du 20 février au 20 mai 2019. Cette exposition nous enchante car elle est un voyage imaginaire et introspectif du photographe réalisé pendant deux ans au sein des collections et des réserves du musée. Les visages, les regards, l’image de soi, la lumière, les végétaux, les objets usuels et sacrés, les animaux, l’intemporalité et la relation à l’infini sont autant de sujets explorés par cet artiste.



LES DEUX MESSIEURS DE BRUXELLES
Lundi, 06 Mai 2013 13:42
altCinq nouvelles écrites par Eric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel, ainsi que son journal d’écriture, forment le « coup de cœur » de nombreux lecteurs francophones. Schmitt nous emporte dans des aventures humaines exceptionnelles, comme à son habitude, et apporte dans ces nouvelles pages une touche d’originalité totalement inattendue. Les deux messieurs de Bruxelles, un livre à lire et à méditer…

Cinq nouvelles : les deux messieurs de Bruxelles, Le chien, Ménage à trois, Un cœur sous la cendre et L’enfant fantôme.
Les deux messieurs de Bruxelles : on ne sait pas toujours qui nous veut du bien ! Une histoire en cache souvent une, ou plusieurs autres ... Si on attrape la première, on s’offre une chance d’apercevoir les suivantes…

Extrait page 23 : « Avoir une sexualité minoritaire ne pesait ni à Jean ni à Laurent tant ils se réjouissaient d’exister ; de leur situation marginale, ils tiraient même une vague fierté, l’orgueil de ceux qui, se sachant rares, ressentent le frisson des initiés : ils fréquentaient à la fois le monde visible et un monde invisible, la société ordinaire et la société clandestine. »

Le chien : cette nouvelle est très émouvante et d’une puissance métaphorique et philosophique rare. On découvre, entre autre, qu’un chien peut restitué à un être son humanité perdue. Un texte étonnant et profond, déroutant aussi.

Extraits :
Page 87 : « Nous n’avions pas besoin de converser : nous avions atteint ce calme qui dispense, non pas l’élucidation de la vérité, mais la proximité du mystère. »

Page 130 : « Après cinq ans de guerre, il m’avait poussé à m’élever en me désignant la grandeur : un héros, c’est un homme qui essaie d’être un homme toute sa vie, tantôt contre les autres, tantôt contre lui-même. »

Ménage à trois : à découvrir, sans commentaire…
Un cœur sous la cendre : « Toute sagesse commence par l’acceptation de la souffrance. » Cette nouvelle se déroule en Islande alors que l’Eyjafjöll se réveille et qu’une mère aime davantage son neveu que son propre fils, qui va mourir accidentellement… Dans cette nouvelle étonnante, tout est impulsion, alors : attention !

L’enfant fantôme : mystère et boule de gomme ! Quelle vie vaut la peine d’être vécue ?
Les deux messieurs de Bruxelles, par Eric-Emmanuel Schmitt, aux Ă©ditions Albin Michel, 287 pages.

www.albin-michel.fr
top Plongez dans l’univers d’Eric-Emmanuel Schmitt, vous en reviendrez changés !
Par Florence Courthial