logotype

NOTRE COUP DE COEUR...

LE MONDE DE STEVE McCURRY

Exposition du 9 décembre 2021 au 31 juillet 2022

Musée Maillol, Paris

Plus d’information sur www.museemaillol.com

Le musée Maillol rend hommage au travail remarquable réalisé par le photographe Steve McCurry, avec une exposition d’envergure présentant plus de 150 photographies en grand format, toutes magnifiques. Cette rétrospective dédiée au photographe américain est composée de ses photos les plus célèbres. Le visiteur découvre également de nouvelles prises de vue dont plusieurs sont inédites. Steve McCurry est reconnu pour son humanisme, sa dignité, sa compassion envers les êtres vivants de tous les mondes : humain, animal, végétal et minéral. L’harmonie, la grâce et la magnificence qui se dégagent de tous ses clichés sont singulières et provoquent, en chacun de nous, un nombre incroyable d’émotions. C’est là, toute la magie McCurry, à Paris, jusqu’au 31 juillet 2022.


 




A LA DECOUVERTE DU SENEGAL
Lundi, 02 Janvier 2012 16:48
altLe Sénégal : terre africaine donnant sur l’océan Atlantique, bordée par la Mauritanie au nord, le Mali à l’ouest, La Guinée et la Guinée-Bissau au sud, et étreignant la Gambie à l’exception de sa façade maritime. Le pays est à la fois tourné vers l’Afrique, dont il permet de se faire une idée des identités, et ouvert sur le monde.

« Aux confluents de l’Europe de l’Afrique et des Amériques », déclare-t-on officiellement. Bonjour savane, baobabs géants, Sahel, chaleur, dromadaires, et éclaboussures de Sahara aux portes de Saint Louis, entre mer et océan. Des bergers nomades voyagent avec femmes, enfants et ustensiles juchés sur des charrettes, au gré des pâturages pour leur bétail. Changement de décor dans le sud.

Les fleuves de Casamance et Gambie étendent leurs bras, serpentant au milieu d’une nature luxuriante nourrie à leur sève : palétuviers, palmiers, fromagers, cocotiers, rôniers….Quelques dizaines de kilomètres plus loin, place au sable fin.

Plage et farniente. Bienvenue à la destination soleil. Ici, il brille (presque) toute l’année à en avoir des yeux plissés quasi tout le temps. Plus encore dans l’Est, Tambacounda, Kédougou quand soudain, écarquillement.

Avoir les yeux grands ouverts pour attraper le regard charmeur d’une biche peu farouche, s’attarder sur la fausse pudeur d’hippopotames refusant de sortir du bain, voir l’espièglerie de chimpanzés se balançant dans une forêt, tout contre les contreforts du massif montagneux du Fouta-Djalon… voir tout cela et tant d’autres.

Le Sénégal est riche de ses mosaïques d’ethnies et de cultures, cohabitant sans heurts. Wolofs, Sérères, Peuls, Diolas, Mandingues, Bassaris, Bediks, Mandjaks, Maures… Loin de la campagne, court une jeunesse in, aussi « branchée » que celle de Paris, à environ 5 heures de vol. Avant d’arriver à Dakar, d’oublier les bana-banas (marchands ambulants) « collants comme des mouches de Kayar », de tâter le pouls de la nuit, de saluer Gorée, l’île mémoire de la traite négrière, mieux vaut choisir sa formule. Prêt(e)s ? « Demm len ak jamm ! », « Partez en paix ! ».

Le Petit Futé SENEGAL 2010 - 2011 - 8ème Edition.
420 pages - 139 photos - 15 cartes & plans - Mini DVD - Prix public : 13,95 Euros.
top